Kathy

IMG_6479Kathy – assistante sociale / future batelière / pas du tout carolo !

“Charleroi, j’y viens de temps en temps, dans le cadre de mon travail. Je suis assistante sociale dans un centre d’hébergement pour personnes sans-abri. Parfois, ils ont des rendez-vous ici, alors je les y accompagne.

Je ne la fréquente pas spécialement et je n’y ai pas vraiment de point d’accroche mais quand j’y viens, j’aime bien la découvrir un peu, notamment le côté nature et verdoyant, un peu à l’extérieur de la ville. Je ne voudrais pas y habiter parce qu’il y a trop de monde, moi j’aime quand c’est plus petit et plus calme.

Mon meilleur souvenir à Charleroi, c’est la patinoire parce que j’y venais avec l’école. C’était amusant même si je ne sais pas vraiment patiner et que je restais près du bord.

Par contre, les gens qui sont à la rue et qui dorment sous les cartons, ça me fait mal au cœur. Il faudrait que tous les bâtiments qui sont inoccupés soient remis à neuf pour loger ces personnes sans-abri. Utiliser le potentiel immobilier pour remobiliser ces personnes dans l’investissement d’un projet. Il faut repenser l’hébergement des familles et des personnes et enfin penser à permettre aux gens d’être hébergés avec leurs animaux, notamment les chiens.

J’avais en tête une image de Charleroi comme étant remplie d’usines, une ville grise de par les gros nuages de fumée qui sortent de leurs cheminées. Une image assez triste. Mais les coins de nature qu’on trouve aux abords de Charleroi font un joli contraste avec l’aspect plus industriel.

Dans le futur, je voudrais continuer à travailler, si possible avec passion. J’aime mon travail et c’est un aspect important dans ma vie. J’aime le contact avec les personnes hébergées, me dire que je les rencontre à un moment donné de leur vie et les accompagner vers quelque chose de mieux. Être sur leur lieu de vie aussi, ce n’est pas rien, partager leurs bons comme leurs mauvais moments.

Mon prochain challenge, c’est m’installer quelque part, soit acheter une maison ou une péniche. La péniche, c’est pour le côté zenifiant d’être sur l’eau et ça permet de se déplacer à un moment donné, si on veut changer d’environnement, d’endroit. C’est un peu comme si on pouvait déménager sa maison dans un autre cadre. Je me poserais sans doute sur le canal du Centre à Ronquières parce que c’est proche de mon travail.

Je garderais une voiture de toute façon, pour bouger autrement. Prendre l’avion aussi… Visiter plein de coins du monde, ça fait aussi partie de mes projets. Aller en Australie, voir les kangourous et les koalas ! Ou la Nouvelle-Orléans, pour écouter la musique de là-bas et visiter les vieux quartiers.”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s